Bienvenue visiteur, pour poster sur ce forum vous devez vous enregistrer.
Présentations Flux RSS MembresRecherche
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Les Darkens blancs du Trihngahë
Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [19/03/2015] à 22:27

Yep, c'est nickel ça !!!!!

Pour le Titan, c'est au choix, un Titan d'Air, un Titan Végétal ou un Titan de l'Objet…

Le Titan de l'Air a ma préférence car il s'intègre parfaitement au contexte, alors que le végétal ou l'objet feraient un peu trop hors sujet…

Qu'en dis-tu ?


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [20/03/2015] à 12:03

Je savais que ça allait te plaire 😉


c'est clair qu'au niveau du Titan, je penchais moi aussi pour un Titan d'Air, fait de tempête et d'éclair, à la fois pour le côté visuel et aussi pour le côté éthéré, impalpable, très en phase avec l'Esprit


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [20/03/2015] à 12:39

Yep, emballé, c'est pesé 🙂


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [20/03/2015] à 14:59

Ok, reste plus qu'à peaufiner tout ça 🙂

Comme je l'ai dit, je verrais bien un truc du genre où les magiciens antiques, s'apercevant de leur erreur (oui c'est toujours beaucoup plus évident quand un gigantesque Titan d'Air se met à tout ravager à des kilomètres à la ronde), auraient "inversé" le fonctionnement de l'artefact…


En clair, à force de tripatouiller la Stèle d'Hespride avec leur artefact, les magiciens ont ouvert une brèche sur le plan trihnique, le problème étant que la puissance qui s'est mise à déferler fut telle que la Stèle s'est "fracturée", en clair le flot d'énergie généré est trop puissant pour que l'on puisse le stopper, ce qui a permis l’apparition du Titan…


Les Mages ont alors entrepris, au prix de grands sacrifices dans leur rangs, d'inverser le fonctionnement de leur artefact, afin que celui-ci "réinjecte" le surplus trihnique dans son plan d'origine. Ce fut un succès, leur permettant ainsi de vaincre le Titan qui se retrouva littéralement absorbé par le plan d'Hespride.

La zone dévastée par le Titan autour de la Stèle et de l'artefact fut proscrite, au point qu'elle laissa place au Lac Rouge au fur et à mesure que la cuvette se remplit des précipitations.


Au final, la situation actuelle est celle d'un "statu quo" sous la forme d'un équilibre fragile entre la quantité d'énergie qui déferle du plan d'Hespride et celle que l'artefact est capable de renvoyer dans ce même plan.

Les actuels Darkens blancs sont les descendants des tribus Darkens d'alors, qui à l'époque sont restées à proximité du lieu du drame pour s'assurer que personne n'approche de l'artefact.

Il se trouve qu'avec le temps, les interdits se sont érodés et qu'une nuit (où seule Win était présente dans le ciel), à l'abri des regards indiscrets, un couple de Darkens (dont l'un était le fils du chef de clan) se sont baignés dans le lac et en sont ressorti changés…

Ce changement est dû au fait qu'au cours de ces nuits particulières, l'influence de Win renforce le flux d'énergie trihnique au delà des possibilités de transfert de l'artefact, exposant ainsi les baigneurs à un bouleversement trihnique.


il faut noter que du fait de sa fonction altérée, s'approcher de l'artefact est dangereux et expose à voir son Trihn d'Esprit renvoyé sur le plan d'Hespride avant l'heure…


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [20/03/2015] à 15:59

Nickel Kikroune !


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [21/03/2015] à 16:51

Cool, ces bases posées, je vais pouvoir me pencher davantage sur l'écologie de la région, l'organisation sociale des Darkens blancs, bref mieux définir le cadre d'un futur scénario ou groupe de scénarios.


Je pense que l'emplacement et la nature même de l'artefact peuvent amener un challenge sympa pour ceux qui voudraient essayer d'y accéder, l'effet de drain d'Esprit pouvant se décrire par une difficulté croissante pour focaliser ses pensées au fur et à mesure qu'on cherche à s'approcher de l'artefact (en cas d'échec à un Test, sinon c'est un peu trop mortel et l'artefact reste inaccessible…)


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [21/03/2015] à 22:44

Yep, il y a aussi un rapport à la folie qui peut être intéressant à traiter…

Peut-être que pour les Darken blanc, un fou est en fait un individu en résonance avec le lac rouge, ou avec l'artefact… Du coup les hospices seraient des haut-lieux sacrés…


Et les fous pouraient être au pouvoir… Ce qui pourrait créer toutes sortes de situations suréalistes, mais que les Darken blanc acceptent, car la folie est sacrée…

Celà expliquerait pourquoi les Darken blanc n'ont jamais pu réellement étendre leur empire…

Bon, je pars un peu en live, là, comme d'hab, à toi de me dire si ça colle avec ce que tu as envie de faire….


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [22/03/2015] à 00:38

Petit point historique hors sujet : c'était d'ailleurs un peu le cas dans certaines civilisation antiques, me semble t'il, où les fous étaient considéré comme porteurs de la parole des dieux 😀

D'ailleurs, les illuminés ne sont ils pas d'abord ceux qui ont reçu la lumiere? 😛


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [22/03/2015] à 03:12

Yep, c'est un peu l'idée, mais en poussant le délire de manière un peu extrême, histoire d'avoir un truc assez exotique… D'ailleurs, cette électricité qui parcoure le corps des seigneurs des flux, peut interférer avec leurs connections neuronales, d'où le "léger" grain…

En gros, plus un seigneur des flux est puissant, plus il est timbré…


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [22/03/2015] à 11:35

Dans mon idée de base, les Darkens blancs sont plutôt victimes d'un "excès" d'Esprit dû au fait que l'artefact n'arrive pas à réguler le flux trihnique amplifié lors des nuits de baptême.


Si ils ne sont pas fous à proprement parler, je les vois plus comme des individus logiques à l'extrême, dont la raison l'emporte toujours sur l'émotion (imaginez des vulcains intégristes en clair 😉 et qui ont donc adopté une forme de société très codifiée et rigide.


L'existence de l'artefact ne serait pas connue mis à part peut-être d'un haut archiviste qui aurait trouvé des écrits en faisant mention: ça pourrait être le point de départ d'une intrigue d'ailleurs, imaginez si un seigneur Darken blanc venait à apprendre quelle est la véritable source de son pouvoir, que le dit artefact la "bride" et se mettait à penser qu'en le désactivant ou en le détruisant, il pourrait être en mesure d'étendre l'influence de son peuple à toute l'héossie ou via l'influence de la source pourrait convertir toute la population à sa vision du monde, un monde logique ou la raison l'emporterait sur la déraison causée par les émotions…


Bien sûr, si cela venait à se produire, rien ne se passerait ainsi, on assisterait plutôt à une redite de la catastrophe originelle, mais comment ce seigneur pourrait-il le savoir? ou encore comment convaincre une personne persuadée, de par son complexe de supériorité, de détenir la vérité?


Concernant d'éventuels fous, il s'agirait des premiers "explorateurs" envoyés par le Seigneur pour le localiser au fond du lac…

Devant cette situation, le conseilleur du seigneur lui aurait suggéré d'envoyer ses plongeurs au cours d'une nuit de baptême: étant donné que ce sont ces périodes qui accorde aux darkens blancs leur intellect d'exception, quel meilleur moment pour échapper à cette affliction?

L'idée, bien que bonne, eut de en fait de bien funestes conséquences:exposé à un afflux trihnique massif aux abords de l'artefact, les infortunés plongeurs subirent les effets d'un déséquilibre profond de leurs trihns, à savoir que les plus proches de l'artefact se changèrent en golems d'Air et s'en prirent aux autres plongeurs. De cette malheureuse expédition, un seul plongeur survécut, il séjourne dans le même hospice que les fous où il passe ces journées à évoquer et à dessiner d'horribles créatures élémentaires dont l'une gigantesque (sa fugace connexion avec le plan d'Hespride lui a donné des visions de la catastrophe précédente…).

Le seigneur considérerait alors que c'est une forme d'épreuve qu'il faut surmonter pour être digne" du Pouvoir de la Source.


Ce Seigneur Darken blanc s'imaginerait être une sorte d'Elu et se mettrait alors en quête d'un moyen de renforcer son trihn d'Esprit…

Il finirait par découvrir un moyen dans les plus vieilles archives de la Grande bibliothèque, en tombant sur des écrits datant de l'époque des mages darkens, écrits détaillant différents rituels liés à l'Esprit dont un qui permettrait de renforcer l'Esprit d'un individu en lui transférant le trihn d'un ou plusieurs individus…

Problème: l'approche cartésienne et rationnelle des Darkens Blancs les ont petit à petit plus ou moins coupés de la magie (ils en possèdent quelques rudiments mais lui préfère al technologie)…

Cette situation amènerait le Seigneur à envoyer des agents afin de se procurer des adeptes de la magie afin de pouvoir réaliser le rituel qui lui permettra de surmonter l'Epreuve et d'accéder à l'artefact et donc au pouvoir de la source.


Bien entendu, afin de pouvoir puiser dans les trihns de ses compatriotes, il compte instrumentaliser les quelques fous victimes de l'artefact en les prétendants victimes d'une forme de dégénérescence, affection qui ne pourra être endiguée qu'à travers la réalisation d'un rituel complexe mettant tous les esprits de la population en communion…


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [22/03/2015] à 11:46

Le point de départ pour les PJ pourrait être la disparition mystérieuse d'un mage ou plusieurs (dont un de leur connaissance ou bien ils seraient mandatés pour enquêter), leur enquête ferait état de témoignages parlant d'individus à la peau blafarde, à la carrure de darken…


Aux PJ alors de remonter la piste qui les amènera à terme sur les terres du Trihngahë.

Ce qu'ils ignorent par contre, c'est qu'ils ne sont pas les seuls à remonter la piste…les kidnappeurs ayant ratissé relativement large, leurs exactions pourraient bien avoir attirer l'attention d'autres factions, comme par exemple celle d'un puissant prince Nécrosien (Soit un Nécrotek qui aurait eu vent de pouvoirs électriques, ou un Spectre, voir les deux si on veut vraiment corser les choses, les 2 entités désirant la source pour elles-seules), les humains pourraient aussi être de la partie sous la forme d'agents envoyés pour se renseigner sur une éventuelle menace (ce qui pourrait déclencher une seconde intrigue, une fois que le Nouvel Ordre aurait découvert l'existence des Darkens blancs et leurs spécificités)


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [22/03/2015] à 11:54

Petite précision: les créatures d'Air évoquée par le survivant pourraient très bien être perçues comme des "gardiens de l'artefact" par les auditeurs…

Pour ce qui est de leur devenir, leur statut de Golem fut des plus éphémères car dès que l'afflux trihnique est revenu à sa valeur habituelle, l'artefact s'est remis à drainer l'Esprit des créatures à proximité, tuant ainsi ces "créatures d'une nuit"


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [22/03/2015] à 14:38

Ok Kikroune, la logique radicale en guise de "folie", ça me va très bien.

Ils peuvent effectivement être dans un excès de rationalisation, tout intellectualiser et du coup totalement réprimer leurs émotions et donc leur âme.

Donc on pourrait voir les darken blanc avec un excès d'Esprit et un déficit d'âme…

Il pourraient même vénérer (enfin, établir une connection psycho-référentielle) l'Élément Electricité, seul élément ayant grâce à leurs yeux. Sachant que les darken blanc ne sont pas du tout au courant du cercle des réalités, des 10 éléments etc, (celà reste une spécificité culturelle Héossienne)…

On pourrait imaginer une religion (enfin, une projection de sur-moi corrélée à un pathos atrophié) fondée sur l'électricité, comme s'il s'agissait d'une entité douée de vie mais sans conscience.

On pourrait avoir la lumière et l'obcurité comme pôles de référence, liées à des principes de vertus et de refoulement.

En symbolique, on pourrait avoir une partie lumineuse séparée d'une partie obscure par un éclair..


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [22/03/2015] à 15:16

Ca me plaît cette idée de religion basée sur l'électricité, ça cadre bien avec le fait que les Seigneurs aient le pouvoir de la générer, ça assoit leur pouvoir, en tant que représentant divin, un peu à la manière des pharaons de l'ancienne égypte.


Le déficit d'Âme et l'excès d'Esprit est exactement ce que j'avais en tête pour traduire leur manque d'émotion et leur excès de logique, en plus ça peut expliquer qu'une entité nécrosienne s'intéresse à eux: tout un peuple étranger au Shaan, c'est une bénédiction pour une telle créature…


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [22/03/2015] à 15:42

Absolument !!!!


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [23/03/2015] à 09:37

Petite précision: je me suis dit que je devrais peut-être considérer le déficit en Âme comme une conséquence de l'évolution de la société des Darkens blancs plutôt que comme un effet du "Baptême".

Ma réflexion vient du fait que, si la perte d'Âme était liée à la stèle fracturée (un peu comme si elle cumulait les gains et les pertes d'un rituel d'Embiose), elle aurait engendré des spectres au lieu d'engendrer des élémentaires à force de remplacer l'Âme par l'Esprit…


Alors que si on considère que c'est sur la durée que les Darkens blancs se sont "déshumanisés" à force de privilégier la raison sur l'émotion, ça évite ce genre d'écueil tout en restant plausible d'après moi (et puis ça peut permettre l'existence d'individus "anormaux" selon leurs critères, c'est à dire pourvus d'émotions).


Je viens de me rendre compte que ce type de société est du même type que la société décrite dans le film "Equilibrium", où toute émotion est abolie afin de maintenir la stabilité de la société…


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [23/03/2015] à 10:05

Oui, oui, absolument, le déficit de l'âme est devenu culturel !

Et oui, Equilibrium, c'est exactemnt ça… On peut même récupérer le principe de "kata armé" mais avec des pouvoirs électriques…


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [23/03/2015] à 11:31

Cool, on part là-dessus alors 😀


et j'aime bien l'idée de reprendre le "kata armé" avec les pouvoirs électriques, ça peut bien le faire 😉


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [23/03/2015] à 11:54

Je préfère que le déficit en Âme soit culturel, ça permet d'éviter qu'un PJ ou un PNJ se retrouve nécrosé par malchance…


D'ailleurs plus j'avance sur le concept, plus il va falloir que je peaufine au niveau de l'artefact(parce que quand les PJ verront l'état de ceux qui l'ont approché, il y a peu de chance qu'ils cherchent à le voir de près avant de s'être renseigné…).


Je veux dire par là, prévoir les dénouements possibles:

-parvenir le Seigneur de la foudre de renoncer à son projet insensé

-l'empêcher par tous les moyens de mettre son plan en oeuvre

-réactiver l'artefact pour corriger les conséquences de la mise en oeuvre du plan du Seigneur (sans se faire aspirer son Esprit si possible). Ca pourrait passer par une recherche dans les archives, en quête du rituel qui a permis de changer le fonctionnement de l'artefact, pour persuader ensuite les magiciens kidnappés de le réaliser.


Je me disais que je serais peut-être amené à prévoir une pirouette du genre intervention d'un Renaissant pour leur permettre de réactiver l'artefact si vraiment ils ne parviennent pas à se dépatouiller, histoire de ne pas raser Elecland de la carte…


Les Darkens blancs du Trihngahë posté le [23/03/2015] à 13:05

Un peu hors sujet, mais pour le kata armé, visuellement je conseille Kingsman, qui claque autant qu'Equilibrium, voir plus, faudrait que je le revois pour en être sûr.


Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10